Promotion 2017

JESSICA BOUBETRA
PIER STOCKHOLM
JOËL DEGBO

sand plants

MARIE OUAZZANI & NICOLAS CARRIER

Jessica Boubetra

vit et travaille à Pantin. Diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris avec les félicitations du jury à l'unanimité, elle est également titulaire d'un Master d'architecture qu'elle a obtenu à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris Malaquais. Jessica Boubetra a également étudié la céramique à la Tokyo National University of Fine Arts and Music, au Japon.

"Dans la recherche de Jessica Boubetra, l’architecture est avant tout un protocole préliminaire, et la ville, une matière plastique et conceptuelle à cerner avec les outils propres à la photographie et à la sculpture. À la fois archives de possibilités constructives et catalogue de structures organisationnelles, la ville et l’architecture sont dès lors les lignes d’horizon qui dessinent l’espace de la réflexion et de la pratique de l’artiste : limites virtuelles d’un terrain d’investigation réel d’où extraire des motifs, des schémas, des structures, des textures, des matériaux en forme qui sont autant de modules disponibles pour de futurs assemblages. Lexique, grammaire, syntaxe : la combinatoire récursive de formes et structures modulaires qui traverse la pratique de Jessica Boubetra renvoie à une métaphore langagière et sémiotique, au point où le langage de l’architecture se déconstruit et détisse ses automatismes rhétoriques – allitérations, métaphores, métonymies – en se mettant au service d’un autre système d’organisation spatiale, visuelle et plastique. La question du standard et du système de normes qui l’institue et le garantit ne pourra dès lors qu’être cruciale pour ces sculptures construites le long du seuil de basculement entre industrie et artisanat, multiple normalisé et œuvre unique." 

Viviana Birolli 

Expositions

2017 – Salon Jeune Création 2017, Galerie Thaddaeus Ropac, Pantin
2016  - Clay Case, Galerie Anne de Villepoix, Paris
2016  - Flatland abstractions narratives, Musée Régional d’Art Contemporain, Sérignan
2016  - D’autres possibles, Pavillon Vendôme, Clichy
2016  - Bricks and clicks, Galerie Christophe Gaillard, Paris
2013 – Rêve industriel, Galerie Mizu.to.ki, Tokyo

 

   www.jessicaboubetra.com

 

 
© Un autre passage dans le temps
- verre, bois exotique, cuivre teinté, 254 x 35 x 25 cm, 2016
© Immersion
- verre, bois marbré, tiges filetées, écrous, 55 x 70 x 230, 2015

Pier Stockholm

est né au Pérou. Il y commence ses études d’Architecture et d’Urbanisme à l’Universidad Ricardo Palma de Lima, les poursuit en Argentine et au Brésil en Master en Art Visuel à l’Universidade de Sao Paulo, et les achève à L’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris.

L’univers de Pier Stockholm est hybride et relationnel. Associant architecture, urbanisme et arts visuels, Pier Stockholm montre l’investissement du lieu au fur et à mesure du processus de sa fabrication. L’atelier et ses outils sont, pour lui, un lieu d’exposition et des moyens pour révéler les lignes qui structurent l’espace. Ainsi, l’œuvre trouve sa consistance, sa réalisation en une matière ou un environnement, par le biais du processus de création ou d’installation utilisé. En somme, du processus de réalisation découle l’esthétique de ses oeuvres.

Expositions
2017 – SP-ARTE. Solo Project avec Galerie Lisa Kandlhofer. São Paulo, Brésil.
2016 – Zona Maco, Peana Projects. Ciudad de Mexico. Mexique
2015 – UNTITLED Miami. Solo Project avec Galerie Lisa Kandlhofer. Miami, USA.
2015 – «Do & Hope». Espace Gleichapel. Paris, France.
2015 – «A FALSE HORIZON». Peana Projects. New York, USA.
2013 – «Universos Paralelos». Cur. Caroline Briceño. Geneva, Suisse.
2012 – SP-ARTE Galerie Casa Triângulo. São Paulo, Brésil.

 

© Dessins rotring sur papier calque, 2010-2011.

Joël Degbo

est né à Paris. Il vit et travaille à Aulnay sous Bois. Diplômé de l’Ecole des Beaux Arts de Paris - Félicitations du Jury à l'unanimité -, il a aussi été diplômé des Beaux-Arts de Nantes et a suivi un cursus de Peinture et Vidéo à la St Martin School de Londres.

Joël Degbo peint ou filme cette sagesse connue de tous : « le passé conseille le futur ». Au moyen de ses vidéos il montre le présent à l’œuvre, l’instant : un immeuble en destruction, la construction d’une chaufferie… Les images de ces sujets apparemment insignifiants ne quittent plus nos têtes pour se mettre finalement à questionner notre définition du patrimoine. Par opposition la peinture montre un état, où se mêlent le passé, le présent et le futur : on voit l’abandon, la décomposition d’une carcasse sur le bord d’une route, les végétaux pousser. Elle parle de nostalgie, un sentiment partagé de tous, quelque soit le lieu où l’on a grandit. La lumière dans tout ça permet de renouveler notre regard, elle est comme un point de vue ou un parti pris. Ici pas d'humains mais leurs passages, tout est calme et les différentes couleurs de la nuit font la lumière.

Expositions
2017 – Exposition collective « Là où les sentiers naissent » (Tarbes)
2016 – Exposition collective « Matin, midi, soir » à la galerie Visconti (Paris)
2015 – Exposition collective à la galerie Catherine Houard (Paris)
2015 – Exposition collective « Le Rêve » à l’Amour (Bagnolet)

 

 
© Silo de Moulhard (2015), huile sur toile 40 x 40 cm Paris
© Élément du silo de Moulhard (2015),
huile sur toile 45 x 70 cm Paris

Marie Ouazzani et Nicolas Carrier

basés à Paris. Diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art Villa Arson et de l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts Paris-Cergy.

À partir de paysages en pleine mutation, le duo développe des installations vidéo qui tentent de rééquilibrer les tensions de ces lieux. Ils déplacent leur quotidien dans ces nouveaux contextes où ils développent une réflexion sur l’urbanisation et l’environnement.
Dans leurs vidéos, ils inventent des situations qui révèlent l’inconscient des espaces qui les accueillent. Ils filment des gestes à la croisée de diverses activités salariées et artistiques afin de critiquer l’esthétisation de nos sociétés et mettre en crise la place de l’artiste et son implication dans l’évolution des notions de travail et de productivité.
Par l’agencement d’objets, de motifs ou de formes qu’ils empruntent ou prélèvent, ils offrent un panorama des technologies et des rebuts de l’histoire de l’art. Ces installations font résonner leurs vidéos avec l’histoire des espaces où ils exposent et proposent, entre recyclage et réincarnation, une écologie de l’art.

www.ouazzanicarrier.com

Expositions
2017 - Inventeurs d’Aventures, centre d’art de la Villa Arson, Nice, Paris
2017 - Séance : Infusion, 3 bis f - lieu d’arts contemporains, Aix-en-Provence, France
2016 - 61e Salon de Montrouge, France
2016 - Festival OVNi, Nice, France
2016 - Sand Plants, C-Platform, Xiamen, Chine
2015 - A Library as a film set, Darat al Funun, Amman, Jordanie
2014 - Les Rencontres Internationales Paris / Berlin
2013 - Prix vidéo, Marl Media Art Awards, Marl, Allemagne

   
 
 
   
© Tracing Ghosts, 2015, vidéo HD sur moniteur 9 min, agrandisseurs, ampoules, capteur sonore  
© Séance : Infusion, 2017, vidéo HD sur moniteur 19 min, enceintes, ampli, feuilles d’olivier
© Sand Plants, 2016, vidéo HD sur moniteur 6 min, plantes vertes